lundi 31 juillet 2017

NOUVELLE MISE EN SCENE....

Déjà des centaines d’habitants de Valréas et de vacanciers sont venus visiter l’exposition mais avec la venue de nombreux touristes en août, et comme prévu une nouvelle mise en scène est proposé depuis le 31 juillet avec la mise en place des panneaux sur la scène de la salle des Cordeliers. Rappelons que c’est à  l’invitation du  Théâtre du Rond Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en août 1317, que l’AEFO présente jusqu’au 1° septembre,  dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », cette exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon » aux Cordeliers de Valréas, entrée libre du lundi au vendredi et de 15h00 à 19h00.  
Cette exposition  voyage depuis deux ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot) et a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'enclave des papes, à l’histoire de la ville et du lieu, avec notamment le pape Jean XXII qui, dit-on, fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection en août

 1317....
Un grand jeu historique « 9 semaines, 9 papes » a déjà fait des heureux et rappelons que l’entré à l’exposition est gratuite.


Photo :  nouvelle mise en scène aux Cordeliers

jeudi 6 juillet 2017

LES VINS DES PAPES DANS UN LIEU HISTORIQUE A VALREAS


  1. A l’invitation du  Théâtre du Rond Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en août 1317, l’A.E.F.O présente jusqu’au 1° septembre,  dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », l’exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon » aux Cordeliers de Valréas, entrée libre du lundi au vendredi et de 15 h 00 à 19 h 00. photo : vernissage le 6.07
  2. Le vernissage a eu lieu ce jeudi 6 juillet en présence des partenaires (Vignerons de l’Enclave – groupe Cellier des dauphins – ANEV, Université du vin), des élus et représentants des communes de l’Enclave (dont la conseillère départementale Corinne Testud-Robert représentant le président M. Chabert) et des amis de l’histoire et du vin de l’Enclave des papes.
  3. Cette exposition qui voyage depuis deux ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot) a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'Enclave des papes, à l’histoire de la ville et du lieu, avec notamment le pape Jean XXII qui, dit-on, fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection en août 1317....

  1. Pourquoi les papes ? Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été nos suzerains dans le Comtat et à Avignon. Les papes ayant racheté les droits à tous les co-seigneurs on peut dire que l’enclave de Valréas n’avait plus de seigneur, elle n’avait qu’un suzerain, le pape ! Alors que partout encore régnait la féodalité, déjà, dans l’Enclave nous étions différents !  
  2.  Pourquoi le vin ? C’est par leur pouvoir temporel qu’ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour et en influençant telle ou telle culture dont la vigne et le vin et dont on découvrira les nombreux usages dans l’exposition. Encore heureux pour nous qu’ils aient aimé le vin – imaginons un peu si ils avaient préféré le thé par exemple ?
  3.  Pourquoi à la salle des Cordeliers ? 
  4. La salle des Cordeliers est un lieu historique s’il en est, qui mériterait d’être classé au Patrimoine Universel de l’Enclave car l’église des Cordeliers a abrité le premier référendum d’autodétermination de l’histoire de l’humanité avec le fameux vote pour rester dans le Comtat ou pour devenir français (7 août 1791), vote au cours duquel les valréassiens, à l’unanimité, avait émis le vœu de rester sous le pape.
VIDÉO DE L'exposition A VOIR  ICI

  1.  Photos : autour de Monique  Benintendi-Simond, la présidente du T.R.P les invités et partenaires de l’exposition - vues de l’exposition

EXPOSITION A VALREAS 07 2017

lundi 3 juillet 2017

A VALREAS J - 2

A l’invitation du  Théâtre du Rond-Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en aout 1317, l’AEFO présente dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », l’exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon ».
VERNISSAGE LE JEUDI 6 JUILLET DE 11H00 à 13h00 - Venez nombreux - inauguration déambulatoire et Vin d'honneur offert par notre partenaire.

REMERCIEMENTS

A tous ceux  qui ont participé à cette aventure qui dure depuis trois ans.

- En premier le Conseil Général de Vaucluse de 2014, le président Claude Haut et son représentant dans l’Enclave Gérard Santucci qui  ont assuré leur  soutien puis  leur aide.
- Puis tous ceux qui nous ont suivi apportant leur conseils, aides, prêts de matériel et diffusion : Balma venitia  relayés aussitôt par Inter Rhône, l’Université du Vin, Iter Vitis, Winetourism média, l’ANEV (Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin) , et enfin France Bleu Vaucluse et Vaucluse Matin. Sans eux cette exposition n’existerait pas.


- Pour l’année 2017  nouveau partenaire avec « Les Vignerons de l’Enclave » (Groupe Union des Vignerons – Cellier des Dauphins) plus connus autrefois (avant le procès de nos voisins de Châteauneuf calcernier) sous le nom de Cellier de l’Enclave des papes. Toute l’année nous présentons et faisons déguster leurs cuvées (au pluriel) « 1317 ». 

Quant aux personnes privées qui ont participé à l’aventure   remerciements à :
Jean–Pierre Saltarelli, journaliste honoraire et sa compagne photographe, Véronique Pagnier, qui ont apporté toute la documentation et qui ont permis d’éditer un livret à recommander  car c’est une rareté dans le monde du vin et des papes
Sophie Bentin, docteur en histoire, spécialiste  des papes d’Avignon qui a veillé avec rigueur à ce que tout ce qui est écrit ou dans l’expo  soit compatible avec une démarche historique.
Philippe Castellar, professeur honoraire, qui a construit la Tiare, clou de l’exposition, et qui nous a fourni conseils et objets pour l’exposition.
Merci à eux




vendredi 30 juin 2017

A VALREAS J - 4

Pourquoi les papes ? Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été nos suzerains dans le Comtat et à Avignon. Les papes ayant racheté les droits à tous les co-seigneurs on peut dire que l’enclave de Valréas n’avait plus de seigneur, elle n’avait qu’un suzerain, le pape ! Alors que partout encore régnait la féodalité, déjà, dans l’Enclave nous étions différents !  


 Pourquoi le vin ?


C’est par leur pouvoir temporel qu’ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour et en influençant telle ou telle culture dont la vigne et le vin et dont on découvrira les nombreux usages dans l’exposition. Encore heureux pour nous qu’ils aient aimé le vin – imaginons un peu si ils avaient préféré le thé par exemple ?



 

mercredi 28 juin 2017

VALREAS : J - 6

A l’invitation du  Théâtre du Rond-Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en août 1317, l’AEFO présente dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », l’exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon »


Cette exposition qui a voyagé depuis deux ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot, Bouchet, Bourg saint Andéol, Ste Cécile, Grillon et Visan) a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'Enclave des papes avec notamment le pape Jean XXII qui, dit-on- fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection....

plus d'infos en commandant les livres sur :




http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html

vendredi 9 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : CLÉMENT V ( 1305 - 1314) LE PREMIER PAPE A AVIGNON ( FIRST POPE OF AVIGNON)

      Premier pape d’Avignon. 

À Pessac, Bertrand de Got en tant qu’archevêque de Bordeaux, était propriétaire d’une vigne qui depuis est devenue le Château Pape Clément. Nommé pape, il quitta Bordeaux à la fin du mois d'août 1305 pour se faire sacrer à Lyon. Il s'installe à Avignon au couvent des dominicains, au mois de mars 1309. Il demeurera ensuite à Carpentras, Caromb, Monteux et à Malaucène, près de la fontaine du Groseau, où il fit planter le premier vignoble pontifical. Il mourut à Roquemaure, le 20 avril 1314 en retournant en Aquitaine, après avoir ingurgité un plat d'émeraudes pilées dans du vin sensé le guérir....

 plus d'infos en commandant les livres sur :


http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


 


Photo : Clément V par Taddeo Gaddi, fresque du couvent des dominicains de Santa-Maria del Fiore à Florence  - licence Commons - 


Bertrand de Got, first Pope of Avignon and archbishop of Bordeaux, was the owner in Pessac, of a vine which has since become the “Château Pape Clément”. Once appointed Pope in 1305, he moved to the Dominican convent of Avignon in March 1309. He resided in Carpentras, Caromb Monteux and Malaucène, near the Fountain of Groseau where he had the first papal vineyard planted. He died in Roquemaure on April 20, 1314.

jeudi 8 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : JEAN XXII, LE PAPE DU VIN - THE MOST KNOWN

JEAN XXII, le pape le plus connu

Celui qui reste le plus connu et reconnu est Jean XXII (1316-1334) (Jacques Duèse) qui fut un pape à la longévité étonnante - il avait en effet été élu parce qu’on pensait sa santé fragile - et il régna 18 ans - temps qu’il consacra à remettre en état les finances de la cour pontificale,  à construire des châteaux fort à Pont de Sorgues, Châteauneuf calcernier, Bédarrides, Châteauneuf de Gadagne et Saint Laurent des arbres. Mais il est aussi connu pour avoir beaucoup développé la viticulture dans le Comtat venaissin et à Avignon. Originaire de Cahors il fit venir  ses compatriotes et planta le premier vignoble pontifical en 1320 à Châteauneuf qui devint plus tard - du pape - (285 hectares sont déjà recensés en 1344) , il agrandit ses états par l’achat de Valréas en 1317 puis récupéra les biens des Templiers ( dont Richerenches, Cairanne, Bompas) et acheta à Giraud Amic son vignoble de Séoule (aujourd’hui Sylla), sur le terroir de Saint-Saturnin-d’Apt.

La suite dans : "Les vins des papes d'Avignon" de Jean-Pierre Saltarelli - AEFO Editions -  10 euros franco de port - Chèque à l'ordre AEFO

A COMMANDER : AEFO - 18,rue du Berteuil - 84600 VALREAS 


Photo : fresque Jean XXII -  - licence Commons - 

Jacques Duèse, former bishop of Avignon, had his young wines sent from Tournon (Hermitage), Costières (Saint-Gilles, Nîmes, Beaucaire with its renowned Cante-Perdrix), Provence (Aix-en-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Noves), Côte du Rhône (Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres), Comtat Venaissin (Carpentras), the State of Avignon (Bédarrides) and Valréas, which he bought in 1317. His older wine came from Malaucène, whose vineyard provided seven “saumées” (110-litre oak barrels) of sweet wine every year. This pope was at the origin of the Pontifical vineyards of Châteauneuf-du-Pape that he had planted by winemakers from Cahors, his hometown. In 1325, he bought his vineyard of Séoule in Giraud Amic (now called Sylla, near Apt).


PONTIFE D'AVIGNON : BENOIT XII (1334 -1342)


Benoît XII (Jacques Fournier) entreprit la construction du palais des papes d'Avignon dominé par la tour "du Trouillas" ( pressoir). Cette tour abritait le pressoir banal des évêques d’Avignon et servait à élaborer les vins issus des dîmes des vignobles de l’état pontifical d’Avignon. Ceux extra muros de Bédarrides, Châteauneuf , Entraigues, le Pontet, Morières-lès-Avignon, Pont de Sorgues et Vedène, et dans Avignon (intra muros), ceux des couvents  des religieux. Homme austère et sévère, il garnit aussi sa table des vins de la rive droite du Rhône (Saint-Gilles, Nîmes, Beaucaire, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres). Pétrarque – qui ne l’aimait pas – le définit comme un «invétéré» et, dépité, se retira à la fontaine de Vaucluse...

Photo : Benoît XII


La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " ...


http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


Jacques Fournier undertook the construction of the Papal Palace in Avignon, dominated by the "Tower of Trouillas." This tower housed the communal winepress belonging to the bishops of Avignon and was used to develop the wines from the tithes raised from the vineyards of the papal state of Avignon; it also originated from the extramural towns of Bédarrides, Châteauneuf, Entraigues, Le Pontet, Morières-lès-Avignon, Sorgues, Vedène and, within the city, from religious convents.  A stern and austere man, Jacques Fournier also supplied his guests with wines from the right bank of the Rhone (Saint-Gilles, Nimes, Beaucaire, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres). Petrarch - who did not appreciate him - depicted him as an "inveterate drinker" and, disheartened, withdrew to the Fontaine-de-Vaucluse.


mercredi 7 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : CLÉMENT VI (1342-1352)

Pour les festivités de son couronnement Pierre Roger de Beaufort, fit venir du vin muscat du Languedoc (Lunel, Mauguio) et de Provence (Toulon, La Ciotat, et les Quatre-Tours, près de Mirabeau), ainsi que des vins de Beaune et de Saint-Pourçain. Le cépage muscat existait déjà à Beaumesde-Venise, ses vins étaient peu connus car uniquement réservés aux caves de la Cour pontificale. Les cisterciens bourguignons subdivisèrent le Clos-Vougeot en trois climats afin de sélectionner la « cuvée du pape ». Derrière le nouveau palais des papes il fit aménager le « Jardin Clément VI » et ses vignes. Sous son pontificat est répertorié le premier terroir connu de Châteauneuf- du- Pape (de nos jours « Bois de la Vieille »). Il acheta Visan au Dauphin Humbert II . Il mourut de la goutte saturnique déclenchée par une trop grande absorption de vins édulcorés aux sels de plomb....


La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " Jean-Pierre Saltarelli - AEFO Editions - par souscription - 10 euros franco de port avant le 30 mai 2015. 
A COMMANDER : AEFO - 18, rue du Berteuil - 84600 VALREAS 


For the celebration of his coronation, Pierre Roger de Beaufort ordered Muscat wine from Languedoc (Lunel, Mauguio) and Provence (Toulon, La Ciotat, and the Four Towers, near Mirabeau), and wines from Beaune, Saint-Pourçain. The Muscat variety already existed in Beaumes-de-Venise. The Burgundy Cistercians divided the Clos Vougeot into three climates to select the "Papal vintage". He created the Clement VI garden and its vineyard behind the new Papal Palace. Under his pontificate we find the first reference to a Châteauneuf-du-Pape “terroir”, nowadays named "Bois de la Vieille". Clement VI bought Visan from the Dauphin Humbert II.


mardi 6 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : INNOCENT VI (1352 - 1362)

Innocent VI (1352 – 1362)

À peine couronné pape, Etienne Aubert changea la date d’une procession, fixée au 21 juillet,  pour la mettre au 1er mai afin de protéger, lors du pèlerinage de sainte Praxède, les vignes de Montfavet, aux portes d'Avignon. Ce pontife apprécia fort le Châteauneuf autant blanc que rouge. On sait qu’en 1360, il fit venir de ce vignoble pontifical du vin blanc puis un an plus tard du vin vermeil. Aux vins de ses prédécesseurs, il ajouta ceux de Pont-Saint-Esprit, Bellegarde, Rochefort-du-Gard, Villeneuve-lès-Avignon et Tavel (« Prieuré de Montézargues »).

À Apt, une production de vin de qualité se développa dans la foulée des bons vins pontificaux de Séoule. Pour l’encourager le conseil de ville créa la charge des inspecteurs du vin (regardatores vini) et  fit contrôler les vins vendus dans les tavernes. Ce fut sous son pontificat que les vins de Saint-Pourçain disparurent de la table pontificale.

La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " Jean-Pierre Saltarelli - AEFO Editions - par souscription - 10 euros franco de port avant le  30 mai 2015. 
A COMMANDER : AEFO - 18, rue du Berteuil - 84600 VALREAS 


Etienne Aubert greatly appreciated Châteauneuf white wines as well as reds. We know that in 1360 he sent for white wine and then a year later for the ruby-coloured wine from this papal vineyard. To the wines of his predecessors, he added those from Pont-Saint-Esprit, Bellegarde, Rochefort-du-Gard, Villeneuve-lès-Avignon and Tavel (Montézargues Priory). To defend Avignon, he built the current city walls in 1357. The following year, in 1358, a tax was established on wine to finance the building. The project was completed in 1377. In Apt, quality wine was produced following the tradition of the excellent papal wine of Séoule. It was during his pontificate that the wines from Saint-Pourçain disappeared from the papal table. 


lundi 5 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : URBAIN V (1362 - 1370)

Dès son élection,  Guillaume de Grimoard afficha clairement son intention de ramener la papauté à Rome. Pour préparer les cardinaux à ce retour, il menaça d’excommunication l’abbé de Cîteaux, si celui-ci continuait à faire parvenir du Clos Vougeot à Avignon. Il fit créer le « Jardin Urbain V », jouxtant le palais des papes, il y fit planter  des vignes. Puis, il donna une nouvelle impulsion au vignoble de Châteauneuf en ordonnant qu’y fut planté du raisin muscat. Après son retour à Rome, le pape continua à commander   des vins de Beaune et de Saint-Gilles (qui devait sa célébrité à un seul cépage, le mourvèdre, dit d’ailleurs « plant de Saint-Gilles ». Ayant tenté infructueusement de faire retourner la papauté à Rome, lassé par les querelles continuelles qui y régnaient, Urbain V revint à Avignon, et put assister, avant de mourir, à ses dernières vendanges à Châteauneuf.


La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " ...

http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


(When Guillaume de Grimoard, had the Urban V Garden designed next to the Papal Palace, he had vines planted in it. Then he gave a new impetus to the vineyard of Châteauneuf by ordering that it was planted in Muscat variety. Having tried unsuccessfully to return the papacy to Rome, Urban V went back to Avignon, and was able to attend his last harvest in Châteauneuf just before dying).




dimanche 4 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : GRÉGOIRE XI


Dernier Pape d’Avignon, Pierre Roger de Beaufort, était le neveu de Clément VI et originaire lui aussi du Limousin. Après 6 ans à Avignon il retournera à Rome en 1376. Avec lui s’achève le règne des "vrais" papes avignonnais. Grégoire XI resta fidèle aux muscats de Beaumes-de-Venise , Velorgues (hameau de l’Isle sur la Sorgue) et Carpentras dans le Comtat Venaissin et continua à commander des vins d’Apt, de Saint-Gilles et de la Côte du Rhône (Laudun, Bagnols-sur- Cèze). Lors de son retour à Rome « …. à la veille du départ, on s’occupa tant d’assurer le service de la bouteillerie durant le voyage, que de garnir, en prévision de l’arrivée, les caves du Vatican. ». Son décès rapide, à la suite d’une crise de gravelle, fut à l’origine du Grand Schisme d’Occident.  




La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " ...


http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


(Last Pope of Avignon, Pierre Roger de Beaufort was the nephew of Clément VI and was born also in the Limousin . He will return to Rome in 1376. With him ended the reign of the “true” Avignon popes. Its rapid death, following a gravel crisis is the origin of Great Western Schism)

samedi 3 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : ANTI-PAPE CLEMENT VII

On appelle les derniers papes d'Avignon ( Clément VII et benoît XIII) les anti-papes, car en même temps à Rome un autre pape avait été élu ( grand schisme). 
Durant tout son pontificat, Robert de Genève, fut en butte à Raymond de Turenne qui le menaça d’un siège dans sa résidence de Châteauneuf-du-Pape. À Apt, en 1379, pour éviter toute surproduction de vin, une ordonnance interdit de planter de nouvelles vignes pendant 20 ans. En 1382, il fut interdit de faire de la piquette pour la vendre . Clément VII eut une particulière affection pour le vin de Châteauneuf au point qu’en 1390, il condamna un vigneron qui n’était pas en état de lui fournir vingt-deux saumées de vin muscat à lui procurer, aux prochaines vendanges, le double en vin claret. De 1385 à 1387, il fit replanter les vignes du « clos des papes » qui existe toujours (famille Avril).....



La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " ...

http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


(During his pontificate, Robert of Geneva, was in conflict with Raymond de Turenne who threatened to besiege his home in Châteauneuf-du-Pape. In Apt, in 1379, to avoid overproduction of wine, a decree prohibited planting new vineyards for 20 years. Clement VII had such a special affection for the Châteauneuf wine that in 1390, he condemned a winemaker who was unable to provide him with twenty-two “saumées” (barrels) of Muscat to supply the double quantity of claret wine at the next harvest. From 1385 to 1387, he replanted the enclosed vineyards of the "Clos des Papes." )

vendredi 2 juin 2017

PONTIFE D'AVIGNON : ANTI-PAPE BENOIT XIII

D’origine catalane, Pedro de Luna, fut un grand amateur du vin muscat de Claira, paroisse située sur le terroir de Rivesaltes. En 1395, il reçut à Avignon les ducs d’Orléans, de Berri et de Bourgogne qui venaient dans l’intention de mettre fin au schisme. Pour faciliter les transactions, Philippe le Hardi fit descendre par le Rhône neuf queues de vin de Volnay. Mais lors de sa dégustation, ce vin révéla « une aspreté horrible». Ce fut en cette occasion que le duc de Bourgogne publia le fameux décret interdisant « l’infâme gamay » dans tous ses vignobles. Quand Benoît XIII s’installa à Peniscola, pour se procurer des liquidités, la Révérende Chambre Apostolique (ministère des finances) d’Avignon fit alors vendre, en 1414 des muscadières, dont celle de Beaumes -de-Venise.



La suite ? dans " les vins des papes d'Avignon " ...

http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


( On the Catalan origin, Pedro de Luna, was a great lover of muscat wine Claira, parish near Rivesaltes. In 1395, the Dukes of Orleans, Berri and Burgundy had the intention to end the schism. To facilitate transactions, Philip the Bold sent nine Volnay wine tails. But during its tasting, this wine revealed "an horrible tartness" It was on this occasion that the Duke of Burgundy published the famous decree prohibiting "l’infâme gamay" in all its vineyards. Reverend Apostolic Chamber sale in 1414 some “muscadières” including that of Beaumes-de- Venise)

mercredi 31 mai 2017

VISAN : ON FERME DANS 8 JOURS !

Le deuxième trimestre est sur le point de finir et l'exposition va une fois de plus plier bagages pour aller dans la capitale de l'enclave des papes : Valréas.
L'exposition sera fermée Vendredi 9 juin comme annoncé. 
Elle sera de nouveau visible à la salle des Cordeliers - Théâtre du rond-Point et toujours gratuite à partir du Mardi 4 Juillet et jusqu'au vendredi 1°septembre. Elle sera ouverte tous les jours du lundi au vendredi et de 15 h 00 à 19 h 00.
Des nouveautés spécifiques à Valréas (Histoire) et au lieu ( Chapelle des Cordeliers) seront présentées.
Un grand jeu gratuit animera les 9 semaines d'exposition, des animations seront proposées.
Il faut rappeler que cette exposition est proposée par l'AEFO à l'occasion de l'achat des droits sur Valréas en août 1317 par le pape Jean XXII. L'exposition aura donc lieu 700 ans plus tard exactement.



samedi 22 avril 2017

DANS UN ÉCRIN EXCEPTIONNEL....


Ouverte depuis le 3 avril l’exposition «  les vins des  pontifes d’Avignon » à Visan n’avait pas encore été inaugurée. C’est chose faite depuis ce samedi 22 avril où Monsieur le maire  Eric Phétisson et les responsables ont pu se rendre compte que tout était en place pour accueillir dans des conditions optimales les visiteurs, touristes et vacanciers qui ne manqueront pas de venir lors des nombreuses vacances et ponts des mois de mai et juin. L’exposition est en effet ouverte jusqu’au 16 juin et bénéficie d’un cadre exceptionnel dans les salons de l’Hôtel Pelissier, un des plus beaux hôtels particuliers de l'enclave des papes, un écrin très adapté à ce genre de manifestations. 
C’est la deuxième étape pour l'exposition  qui a entamé son tour de l'Enclave 2017 à l'occasion des 700 ans de la formation de l'Enclave des papes en janvier 2017 à Grillon. L'Association A.E.F.O (Association Européenne de Formation à l'oenotourisme)  a présenté la route « Iter Vitis Pontificum » (route des vins des pontifes) devenue nationale en 2016 ( étape à Cahors, Eguisheim) et bientôt dans le Vaucluse, pourquoi pas à Visan ?


L'exposition sera jusqu'au 16 juin à Visan, puis à Valréas du 3 juillet au 1° septembre ( à la salle des Cordeliers) , puis à Richerenches jusqu'au 31 décembre - Entrée Libre.


vendredi 31 mars 2017

POUR TROIS MOIS A VISAN...



L'exposition a mis le cap au Sud.... le sud de l'Enclave des papes bien entendu. Tant il est vrai qu'en cette année 2017 elle va visiter les 4 communes de ce qui est une particularité nationale unique depuis 700 ans...Quand on sait que la Fauconnerie ou la dentelle au point d'Alençon  font partie de la liste des biens inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO on peut imaginer  ce qui  serait advenu si, en son temps, ( il y a 10 ans) on s'était permis d'étudier d'un peu plus près les demandes de la population d'y être inscrit.....( voir ICI).

Les 700 ans n'auraient pu prendre que plus d'importance...
En attendant allez visiter , jusqu'au 16 juin l'exposition à Visan et découvrir un hôtel particulier (dont l'Enclave regorge) certainement l'un des mieux restaurés : l'Hôtel Pelissier à Visan - 
Entrée libre du lundi au samedi.


lundi 20 mars 2017

BIENTÔT A VISAN....


Dans l'ancienne place forte des Dauphins, lieu de leur atelier monétaire....VISAN
A partir du 3 Avril à l'Hôtel Pélissier !